#19 Morgane Cadignan : « Ce n’est pas grave de perdre du temps »

Classé dans : Humour, Les Gens Qui Doutent | 0

Morgane Cadignan est très drôle (ça tombe bien puisqu'elle est humoriste), mais elle possède surtout l'un de mes cerveaux préférés du monde (dans sa tête, pas genre dans un bocal). Donc plutôt que de parler de stand up, de ses sketches dans Clique sur Canal+ ou de son premier spectacle (allez le voir hein, les dates sont ici), on a surtout parlé de la vie :

  • de toutes les théories et certitudes qu’on utilise pour planquer les doutes
  • de la période post-rupture
  • d’accepter (ou pas) l’imprévisibilité de la vie
  • de comment aborder des sujets tragiques sur scène
  • d’une teub sur un arbre
  • de l’impression d’être dans la salle d’attente du bonheur
A propos de Morgane Cadignan

 

Références

  • L’épisode Les Gens Qui Doutent avec FloBer 
  • Ce qu’elle a regardé quand elle a commencé à s’intéresser au stand up : The Office, Louis CK, Dave Chapelle,…
  • Le sketch de Kyan Khojandi où il parle de la mort de son père (extrait du spectacle Pulsions)
  • L’épisode des Gens Qui Doutent avec Kyan Khojandi où on discute du fait de parler de la mort sur scène 
  • L’épisode des Gens Qui Doutent avec Thomas Wiesel où on discute du fait de parler de la mort sur scène 
  • Les humoristes Hannah Gadsby, Daniel Sloss et Patton Oswalt (qui parlent de sujet tragiques en comédie)
  • Quand elle cite du Proust parce qu’elle est insupportable : « Il y a dans ce monde où tout s'use, où tout périt, une chose qui tombe en ruine, qui se détruit, encore plus complètement, en laissant encore moins de vestiges que la beauté: c'est le chagrin ».
  • La série Sex and the City
  • La websérie Serge Le Mytho (et les bêtisiers)
  • L’humoriste parisienne Rosa Bursztein, qui fait le podcast Les Mecs Que Je Veux Ken

A propos de ce podcast